J'envoie promener le cancer dans le désert!


Juin 1985, ma mère, 42 ans, reçoit un diagnostic de cancer du sein; carcinome canalaire infiltrant au sein droit. Je n'ai que 10 ans et ne comprends pas pourquoi maman pleure. Je comprendrai alors quelques mois plus tard lorsqu'elle nous annonce (après l'opération qui se voulait être seulement une biopsie), que les médecins lui ont enlevé complètement son sein, tous les ganglions sous le bras et qu'ils lui donnent 6 mois à vivre.

Par sa force de caractère et sa soif de vivre, elle sera finalement parmi nous 12 ans, décédant à l'âge de 55 ans; le cancer ayant une fois de plus remporté la bataille. Je me souviens qu'elle m'a dit quelques jours avant de partir: "Dire qu'un jour on guérira le cancer comme un rhume mais moi, je ne serai plus là!". Novembre 2017, moi, 42 ans, je reçois, un diagnostic de cancer du sein; carcinome canalaire infiltrant au sein droit….. Même si les statistiques pesaient dans la balance, jamais je n'aurais pensé vivre ce cauchemar. Il n'y avait pourtant rien qui présageait ceci. Un an à peine auparavant, je traversais la ligne d'arrivée du Ironman de Tremblant et au courant de la saison 2017, je franchissais les lignes de deux demi-Ironman, un triathlon olympique, 5 demi-marathons, un marathon et quelques autres courses amicales. Aucun signe précurseur, juste une petite bosse détectée tout à fait par hasard et qui ne laissait présager aucun problème.

C'est impossible! Ces choses là, ça n'arrive qu'aux autres! Je suis jeune et en forme, c'est probablement rien du tout!

Mais voilà que l'histoire se répétait 32 ans plus tard. Histoire d'horreur, histoire de peines et de pertes. Le protocole qu'on me proposait n'avait rien d'encourageant, 6 mois de chimio, chirurgie, radiothérapie et hormonothérapie. La vie venait de décider quel serait mon prochain défi. Un Ironman d'une toute autre envergure, un combat contre la maladie, un combat pour la vie!

32 années se sont écoulées entre le diagnostic de ma mère et le mien. La technologie et les avancées médicales ont fait des pas de géant! Non, l'histoire ne se répétait pas, c'était une nouvelle ère qui m'offrait de nouvelles options et un combat pas mal plus équitable. Quelques jours avant le début de la chimio, un coup de fil viendra changer ma vie! On m'offre la chance de faire un test qui est encore considéré comme expérimental mais qui a tout de même fait ses preuves, l'oncotype. Celui-ci me donne 20% de chance de ne pas faire de chimio!!!! Vous prenez la chance Mme Lauzière? Et comment que je veux prendre cette chance!! En décembre, je subi une mastectomie partielle et l'ablation de 5 ganglions. Le test revient avec une belle nouvelle, je n'aurai pas besoin de faire de chimio! Ouf! Quel soulagement! Par contre, je devrai passer par la radiothérapie et l'hormonothérapie double. Ceux-ci me laissent amoindrie et fatiguée mais tout de même, j'ai évité le pire!

L'histoire ne se répètera donc pas de la même manière, la science a beaucoup évoluée et ma mère, comme bien d'autres femmes avant moi, auront aidé afin que mes chances de survies soient plus grandes, les soins meilleurs, plus efficaces et les traitements moins invasifs. La recherche c'est tellement important, je dirais même, essentiel! Vous me connaissez, je carbure aux défis. Même dans la maladie, je tiens à trouver le bon côté des choses et faire une différence. C'est pourquoi en novembre prochain, je participerai, en compagnie de ma sœur Marie-Hélène Lauzière et de ma grande amie Lyne Bessette, au Trek Rose Trip dans le désert du Maroc afin d'amasser des fonds pour la recherche contre le cancer du sein et les enfants du désert.

Un an aura passé depuis cette terrible annonce. Ce défi je le vois comme un genre de Compostelle, me sentir en vie et voir toutes les beautés que cette vie comporte. Boucler la boucle et redonner aux autres autant que j'ai reçu. Une aventure hors du commun, un hymne à la vie. Ma mère avait vu juste, un jour, on trouvera le remède à ce fléau qui nous touche tous et je ferai partie de cette grande victoire!

Suivez notre équipe sur la Page Facebook L2B7 contre le cancer afin d'y trouver tous les détails de nos levées de fonds.

Chaque don compte et fera une différence!